Verre intelligent : innovations et différents modèles

Le verre intelligent ou dynamique : pourquoi, pour qui ?

verre intelligent

Vous souhaitez remplacer vos vitrages, vous êtes un adepte de la domotique et des nouvelles technologies ? Avez-vous déjà pensé au verre intelligent ? Ce type de vitrage présente de nombreuses options ergonomiques, destinées à améliorer la qualité de vie et le confort.


Qu’est-ce que le verre intelligent ?

Le verre intelligent, ou dynamique est un type de vitrage doté de fonctions technologiques qui lui permettent par exemple de changer de teinte suivant les situations. Grâce à ces propriétés, un verre doté de cette fonction est à même d’apporter plus de confort à vos pièces. Cependant, il existe bien d’autres types de verre intelligent. Par exemple, le vitrage anti-effraction est intelligent. En résumé, ce type de vitrage est tout simplement doté de fonctions supplémentaires qui le distinguent d’un produit traditionnel. Suivant vos besoins, il est donc possible d’opter pour l’un ou l’autre modèle.


Quels sont les différents types de vitrage dynamique ?

Comme nous l’avions dit plus haut, diverses fonctions peuvent être ajoutées à un verre intelligent. vous pouvez ainsi choisir entre plusieurs options, dont voici les principales caractéristiques ci-dessous.

Le verre à adaptation de couleur

Ce type de verre dynamique change proactivement de couleur en fonction du degré d’ensoleillement. Vous pouvez ainsi éviter le fameux “effet de serre” que connaissent de nombreuses pièces exposées au soleil durant les heures les plus chaudes. Très apprécié dans les vérandas, les salles de réunion et les immeubles de bureau, ce verre se décline en trois catégories.

Le verre thermochrome

Il contient des cristaux liquides, glissés entre deux couches de verre, ou apposés sur le vitrage. Les cristaux réagissent à la température ambiante et s’opacifient en conséquence.

Le verre électrochrome

Ce verre est formé d’une superposition de couches isolantes et conductrices. Il est soumis à une impulsion électrique de très basse tension (moins de 5 volts de courant) entre les électrodes qui constituent sa couche conductrice. Il s’adapte à la fois aux niveaux de chaleur et de lumière. Ce type de verre peut être activé manuellement mais également automatisé.

Le verre thermochrome

Ce verre réagit presque instantanément aux différences de température. Constitués d’une surface couverte d’une couche organique (plastique thermodurcisseur) ou minérale (oxydes métalliques). Installé dans une pièce aux larges baies vitrées, il s’assombrit automatiquement en cas de fortes chaleurs, limitant ainsi leur impact dans vos espaces. Il est également utilisé sur certaines paires de lunettes !

Les verres opacifiants

Vous souhaitez allier lumière naturelle et intimité dans un lieu donné ? Le verre opacifiant constitue dans ce cas une excellente solution. Il devient opaque à la demande et vous permet donc de transformer une pièce “aquarium” en espace fermé. Il est constitué de cristaux liquides, qui s’alignent sur commande pour rendre le vitrage opaque. Réagissant en quelques secondes à votre commande, ce verre laisse tout de même passer une belle quantité de lumière, quel que soit son état (opaque ou non). Il est utilisé dans les salles de bain et se présente comme une excellente alternative, à la fois technologique et design, aux stores et rideaux classiques. Notez cependant que son prix d’achat est particulièrement élevé.

Le verre thermique

Allier éclairage naturel et chauffage ? Pourquoi pas ? C’est désormais possible avec le verre thermique, un astucieux alliage de verre isolant et d’une couche électrique conductrice. Concrètement, un double vitrage est traversé par une couche qui produit de la chaleur sous l’effet d’une impulsion électrique. Une fine couche de gaz limite également les déperditions de chaleur. On utilise notamment ce verre dans les pare-brises et rétroviseurs anti-givre. Cependant, ces vitrages peuvent également être installés dans certaines habitations, mais surtout dans les hôtels, spas, salles de sport… Des lieux où l’humidité ambiante peut être élevée !

Les vitrages autonettoyants

Épargnez-vous enfin les corvées de nettoyage grâce à ce type de vitres. Elles font appel au principe de la photocatalyse, qui permet de dégrader les salissures grâce à la lumière du soleil. Également dotées d’une couche hydrophobe, elles sont ensuite naturellement rincées par la pluie, qui fait s’écouler les impuretés de la surface. Vous n’avez donc plus qu’à vous armez de chiffons et de détergents.

Le vitrage photovoltaïque

Produire de l’électricité et profiter dans le même temps d’une belle lumière dans vos pièces, c’est désormais possible avec le verre photovoltaïque. Il s’agit d’une des innovations les plus avancées en matière de verre intelligent. Connecté à une batterie ou à un réseau local, il peut de plus allier plusieurs technologies en une. Votre vitrage photovoltaïque peut ainsi également être isolant, chauffant ou opacifiant. L’utilisation de cette technologie est à l’étude pour de nombreux environnements, notamment pour les habitations passives.

Les atouts des verres intelligents

Vous l’aurez compris, les vitrages intelligents présentent de nombreux atouts. Vous pouvez, grâce à eux, transformer une pièce complètement ouverte en cocon intime, sans perdre en luminosité. Vous n’êtes plus ébloui par la lumière du soleil quand votre surface vitrée s’adapte au degré d’ensoleillement et s’assombrit pour vous éviter ce type d’inconfort. Vous avez également la possibilité de vous débarrasser du givre ou de gérer le degré d’humidité d’un environnement naturellement humide. Vous pouvez enfin produire de l’électricité à partir de votre vitre ou encore vous épargner la corvée de nettoyage.

En fonction de leur usage, les verres dynamiques sont utilisés dans différents domaines. Ainsi, les verres opacifiants sont très appréciés dans les hôtels et les immeubles de bureau. Les hôtels sont aussi amateurs de vitrage thermique, surtout s’ils possèdent un spa, une salle de sport ou une piscine privée. Enfin, le vitrage autonettoyant est particulièrement adapté aux zones difficiles d’accès : pergola, verrière, garde-corps, loggia….

Les désavantages du vitrage dynamique

Les vitrages dynamiques, bien que bardés d’avantages, présentent également certains aspects négatifs. Le premier, qui ne peut être ignoré, est leur coût, aussi bien à l’achat que, pour certains modèles, à l’installation (sans compter les frais éventuels de réparation). Encore marginales, ces installations sont surtout utilisées dans l’industrie ou dans certains espaces commerciaux et publics, mais restent peu utilisées dans les habitations privées.

Sachez également que certains modèles dynamiques sont souvent plus lourds que du verre classique ; c’est un critère à prendre en compte en fonction de la taille de la surface vitrée souhaitée et du type de châssis (bois, PVC, aluminium) utilisé.